Dernière actu toute fraiche : une pointure du grand banditisme parisien interpellé

Sur cette parution, un nouvel éditorial qui va compléter notre revue de presse sur « l’automobile ».

Son titre saisissant (une pointure du grand banditisme parisien interpellé) récapitule tout l’article.

Présenté sous le nom «d’anonymat
», l’auteur est reconnu comme quelqu’un de sérieux pour d’autres papiers qu’il a publiés sur le web.

Cet encart peut en conséquence être pris au sérieux.

Le texte a été divulgué à une date notée 2023-01-14 05:53:00.

Voici lle « papier » en question :

Les policiers étaient à leurs trousses depuis plusieurs semaines. Cinq hommes, soupçonnés d’avoir participé à un spectaculaire braquage, dans la matinée du vendredi 13 janvier, en Allemagne ont été interpellés, quelques heures plus tard, en région parisienne. Les enquêteurs de la brigade de recherche et d’intervention nationale (BRI-N) ont mené ce coup de filet, hier, en début de soirée, dans les domiciles des suspects à Epinay-sur-Seine, Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et Deuil-la-Barre (Val d’Oise) après l’attaque, vendredi matin, d’un fourgon banalisé à Lisdorf, un quartier de Sarrelouis en Sarre, tout proche de la frontière française.

Selon nos informations, parmi les suspects interpellés figure un homme de 56 ans, déjà très connu des services de police et de la justice : Abdelkrim L., surnommé « Petit Abdel ». Présenté comme une figure du grand banditisme parisien, il a été placé en garde à vue dans les locaux de l’Office centrale de lutte contre le crime organisé (OCLCO) avec les quatre autres suspects, dont Khaled A., un fidèle comparse de « Petit Abdel ». Toujours selon nos informations, les deux complices présumés se seraient trouvés sur les lieux du braquage.

La suite après cette publicité

Un commando constitué d’une dizaine d’inconnus

Hier, peu avant 8 heures, deux convoyeurs de fonds ont vu surgir un commando constitué d’une dizaine d’inconnus, encagoulés et lourdement armés. Selon un témoignage recueilli par la quotidien allemand Bild, « un homme masqué a bloqué les roues du fourgon avec des cales. Un autre a visé la cabine de conduite avec une kalachnikov ».

La suite après cette publicité

Les membres de ce commando ont ensuite utilisé une charge explosive pour forcer les portes du véhicule semi-blindé avant de s’emparer d’une forte somme d’argent. Selon les premières investigations, le préjudice est estimé à près de 2 millions d’euros.

Les braqueurs ont ensuite pris la fuite en direction de la France à bord de quatre voitures, dont une Audi A6 break noire. Les deux convoyeurs ont été légèrement blessés au cours de ce spectaculaire vol à main armée. Ainsi qu’un policier qui a tenté d’intervenir. Une des voitures des malfaiteurs a été ensuite retrouvée abandonnée dans une commune de Moselle. Les faits se sont déroulés à une soixantaine de kilomètres de Metz.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Près de 500 000 euros

Toujours selon nos informations, les policiers de la BRI-N auraient découvert près de 500 000 euros ainsi que plusieurs armes de poing au cours des perquisitions des domiciles des suspects.

Abdelkrim L. a notamment été condamné, en février 2005, à 22 ans de réclusion criminelle pour la mort d’un convoyeur de fonds de la société Ardial, le 5 mai 2000 à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Les investigations se poursuivent afin de remonter la piste des autres membres de ce commando.

Ce thème apporte des réponses à vos investigations vous aimerez aussi ces livres:

À travers l’Inde en automobile/41,Clicker Ici .

La France et ses régions: La Franche-Comté. Le secteur automobile.,(la couverture) . Disponible à l’achat sur les plateformes Amazon, Fnac, Cultura ….

Le trésor de Bigot/IX,Le livre .

Ville30/Bibliographie,(la couverture) .