A découvrir cet éditorial : F1 : Hamilton fait déjà une victime XXL chez Ferrari

A noter, ce texte sur internet dont le sujet est « l’automobile » et qui va vous séduire.

Son titre (F1 : Hamilton fait déjà une victime XXL chez Ferrari) est évocateur.

Identifié sous le nom «d’anonymat
», le rédacteur est positivement connu pour plusieurs autres posts qu’il a publiés sur internet.

La fiabilité est de ce fait éminente en ce qui concerne cet éditorial.

L’éditorial a été diffusé à une date indiquée 2024-02-01 16:34:00.

L’article dont il s’agit :

Ça a été officialisé ce jeudi soir, Lewis Hamilton quittera Mercedes au terme de cette saison 2024 et rejoindra ensuite Ferrari. Forcément, la question était de savoir quel baquet récupérerait le Britannique. Et le septuple champion du monde va faire équipe avec Charles Leclerc au sein de la Scuderia. L’arrivée de Lewis Hamilton sera donc fatale à Carlos Sainz Jr, qui a annoncé son futur départ ce jeudi soir.

En 2025, la grille de départ de Formule 1 verra un énorme changement. En effet, ça a été annoncé ce jeudi soir, Lewis Hamilton va quitter Mercedes au terme de cette saison et le Britannique rejoindra Ferrari. Le début d’un nouveau chapitre pour Hamilton, qui fera la paire avec Charles Leclerc au sein de la Scuderia

C’est la fin pour Hamilton et Mercedes

A l’issue de la saison 2024, Lewis Hamilton quittera donc Mercedes. Et à propos de ce futur départ, le septuple champion du monde a expliqué : « J’ai vécu 11 années extraordinaires avec cette équipe et je suis très fier de ce que nous avons accompli ensemble. Mercedes fait partie de ma vie depuis l’âge de 13 ans. C’est un endroit où j’ai grandi, donc prendre la décision de partir a été l’une des décisions les plus difficiles que j’ai jamais eu à prendre. Mais le moment est venu pour moi de franchir cette étape et je suis ravi de relever un nouveau défi. Je serai éternellement reconnaissant pour le soutien incroyable de ma famille Mercedes, en particulier de Toto pour son amitié et son leadership, et je veux terminer en beauté ensemble. Je m’engage à 100 % à offrir la meilleure performance possible cette saison et à faire de ma dernière année avec les Flèches d’Argent une année inoubliable ».

Hamilton in, Sainz out chez Ferrari  

Lewis Hamilton arrivera chez Ferrari en 2025 et fera la paire avec Charles Leclerc. Conséquent, Carlos Sainz Jr s’en va. Dans un communiqué publié ce jeudi soir, l’Espagnol a officialisé son départ : « Suite aux informations du jour, l’écurie Ferrai et moi allons nous séparer à la fin de la saison 2024. Nous avons toujours une longue saison devant nous et, comme toujours, je donnerai mon meilleur pour l’équipe et pour les tifosi à travers le monde. Des nouvelles sur mon futur seront annoncées en temps voulu ». 

A lire sur un propos similaire:

Contes de chez Nous/06,A voir et à lire. .

Fleurlointaine/31,Le livre .

Poèmes à Lou/Lou mon étoile,Le livre .

Publicité automobile et société,Le livre . Ouvrage de référence.

Infos pour les passionnés : Nice : la Juve recale pour Traor – Football

Nous venons de remarquer cet éditorial sur le propos « l’automobile ». Avec plaisir nous vous en offrons le principal ci-dessous.

Son titre (Nice : la Juve recale pour Traor – Football) en dit long.

Identifié sous la signature «d’anonymat
», le rédacteur est positivement connu.

Vous pouvez par conséquent faire confiance à cette information.

Texte d’origine mentionné :

afficher la suite …

Sans même disputer le moindre match en Ligue 1 dans sa carrière, le jeune milieu de terrain de l’OGC Nice Daouda Traoré (17 ans) a suscité l’intérêt de la Juventus Turin sur ce mercato d’hiver. D’après les informations du quotidien L’Equipe ce jeudi, la Vieille Dame a réalisé une proposition estimée à plus de 5 millions d’euros pour le Français. Mais les dirigeants des Aiglons ont refusé de lancer la moindre négociation pour Traoré.

Lu fois – Damien Da Silva – 01/02/24 à 23h05  


Ce objet vous a fasciné vous aimerez beaucoup ces ouvrages:

Avenir de l’automobile,Le livre . Ouvrage de référence.

L’automobile et l’homme,Clicker Ici . Disponible dans toutes les bonnes bibliothèques de votre département.

Mécanique automobile/Remplacement de la courroie de distribution,Ouvrage .

Vocabulaire anglais-français à l’intention des apprenants avancés/C,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Revue de presse web : Dacia dévoile le nom de son équipe au Dakar avec l’agence 4uatre

Nous avons trouvé un papier sur internet dont le propos est «l’automobile».

Son titre (Dacia dévoile le nom de son équipe au Dakar avec l’agence 4uatre) parle de lui-même.

Identifié sous la signature «d’anonymat
», le journaliste est positivement connu.

Vous pouvez par conséquent faire confiance à cette parution.

La date de parution est 2024-01-31 21:29:00.

L’article :

Alors que le constructeur automobile Dacia, filiale du groupe Renault, annonçait en 2022 sa participation à la course du Rallye Dakar de 2025, elle a dévoilé lors du Salon Rétromobile son prototype de compétition, le 4×4 Sandrider ainsi que le nom de l’équipe au volant, The Sandriders. L’identité visuelle de l’équipe (Sébastien Loeb, Cristina Gutierrez et Nasser Al-Attiyah) reprend les codes du logotype Dacia additionné à l’univers du Dakar : le sable, la vitesse et le frisson. Il s’appliquera aux véhicules de course, aux combinaisons des pilotes, aux tenues de l’ensemble de l’équipe et des installations prévues sur la course. Pour rappel, l’agence 4uatre accompagne le groupe Renault depuis bientôt dix ans dans la création et le développement de ses marques.

Parutions sur un thème semblable:

Avenir de l’automobile,Le livre .

Le rêve automobile,Le livre . Ouvrage de référence.

Mécanique automobile/Vidange du circuit de refroidissement,(la couverture) . Disponible à l’achat sur les plateformes Amazon, Fnac, Cultura ….

Wikigreen/Véhicule électrique,Le livre .

Lancement des Mercedes-Benz GLA et AMG GLE

Lancement-des-Mercedes-Benz-GLA-et-AMG-GLE

Le SUV compact Mercedes-Benz GLA a été rafraîchi en Inde pour l’année modèle 2024. Le GLA 200 continue, mais il y a quelques changements dans le GLA 220 d – la variante non-4MATIC a été supprimée de la gamme de modèles et elle est désormais disponible en deux versions – toutes deux équipées de 4MATIC AWD – en version standard et AMG Line. . Mercedes-AMG en a également profité pour lancer le GLE 53 4MATIC+ Coupé.

Lancement-des-Mercedes-Benz-GLA-et-AMG-GLE

Les prix départ showroom sont ci-dessous :

GLA200 Rs 50,50 millions
GLA 220 d 4MATIC Rs 54,75 millions
Ligne GLA 220 d 4MATIC AMG Rs 56,90 millions
AMG GLE 53 4MATIC+ Coupé Rs 1,85 millions

Le GLA reçoit des phares redessinés et un nouveau pare-chocs, et à l’intérieur se trouve un nouvel écran plus grand, intégrant un écran conducteur de 10,25 pouces et un écran tactile d’infodivertissement de la même taille. Elle reçoit également de nouvelles jantes en alliage de 19 pouces. Le GLA 200 est équipé du même quatre turboessence de 1,3 litre en ligne qui développe 163 ch et 270 Nm (20 Nm de plus que la génération précédente). Le GLA 220 d est désormais équipé de série de 4MATIC dans les deux variantes et continue avec le même quatre cylindres turbodiesel de 2,0 litres développant 190 ch et 400 Nm.

Passons maintenant au plus juteux : le Mercedes-AMG GLE 53 4MATIC Coupé, qui reçoit le moteur essence six cylindres en ligne biturbo de 3,0 litres (le M256) d’Affalterbach, et dans cette itération pompe 435 moteurs allemands. pur-sang (hp ou dans ce cas particulier, pferdestärke) et 560 Nm de force de rotation, soit 40 Nm de plus que le modèle précédent. Le système électrique de 48 V fait fonctionner un compresseur électrique BorgWarner qui peut tourner jusqu’à 70 000 tr/min pour réduire le décalage du turbo, ce qui fait essentiellement de ce moteur un moteur à double charge. L’assistance hybride a cependant été réduite et au lieu de 22 ch et 250 Nm, le système fournit désormais 20 ch et 200 Nm. Les seuls véritables rivaux du Mercedes-AMG GLE 53 4MATIC Coupé sont le Porsche Cayenne Coupé et l’Audi RS Q8.

Revue de presse internet : La Chine devient le premier exportateur automobile mondial en 2023 devant le Japon

Voici un éditorial que nous sommes heureux de révéler ici sur notre site. La thématique est « l’automobile ».
Son titre (La Chine devient le premier exportateur automobile mondial en 2023 devant le Japon) est sans équivoque.

Annoncé sous le nom «d’anonymat
», l’auteur est positivement connu pour d’autres éditoriaux qu’il a publiés sur le web.

Vous pouvez par conséquent faire confiance aux révélations qu’il diffuse.

Sachez que la date de parution est 2024-01-31 04:11:00.

Texte dont il s’agit :

Avec son armada de fabricants de véhicules électriques, la Chine a détrôné l’an dernier le Japon comme premier exportateur automobile mondial, selon les données publiées ce mercredi par l’Association japonaise des constructeurs automobiles (Jama). Les exportations automobiles chinoises ont représenté 4,91 millions d’unités l’an dernier, soit une hausse considérable de 57,9 %, a précisé l’Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM). Dans le détail, un véhicule exporté de Chine sur trois était électrique (1,77 million d’unités, + 67,1 % sur un an), selon les douanes du pays.

Jusqu’à présent, le Japon était le premier exportateur automobile mondial depuis 2017, et la perte de son titre l’an dernier au profit de la Chine était annoncée depuis longtemps. L’importance de ce basculement est toutefois à relativiser, car les constructeurs japonais produisent deux fois plus de véhicules dans leurs usines à l’étranger (17 millions d’unités en 2022) que dans l’archipel nippon. À l’inverse, les constructeurs chinois, eux, ont encore peu d’usines à l’étranger.

Pour la quatrième année consécutive, le géant japonais Toyota est resté l’an dernier le premier constructeur automobile mondial en termes de ventes en volume, en signant même un nouveau record historique (11,2 millions de véhicules écoulés), selon des chiffres publiés mardi.

Les Chinois accusés de concurrence déloyale

Cette ascension fulgurante des constructeurs chinois inquiète à la fois les constructeurs automobiles en Europe et au Japon, où les producteurs locaux sont en retard dans le 100 % électrique comme dans les pays occidentaux.

La Commission européenne a ouvert en septembre dernier une enquête sur des subventions présumées illégales de Pékin aux constructeurs électriques chinois, accusés de concurrence déloyale par l’industrie automobile européenne.

Les voitures chinoises ont terminé l’année avec près de 5 % de parts de marché en 2023 en Europe. Un chiffre impressionnant qui devrait s’accroître l’année prochaine. À tel point que le champion chinois des voitures électriques BYD (devenu numéro un mondial de l’électrique devant l’américain Tesla au quatrième trimestre 2023) est d’ailleurs déjà en train de développer rapidement sa production à l’étranger. BYD a par exemple annoncé fin décembre la construction d’une usine en Hongrie pour cibler le marché européen, et il a aussi des projets similaires ailleurs dans le monde, de l’Asie du Sud-Est au Brésil.

La Chine a récupéré des parts de marché en Russie

La Russie et le Mexique étaient les deux premiers marchés à l’export pour l’industrie automobile chinoise en 2023, alors que la plupart de ses exportations de véhicules électrifiés concernaient l’Europe et l’Asie du Sud-Est. Les exportations de véhicules chinois vers la Russie ont explosé depuis l’invasion de l’Ukraine par Moscou en 2022, tandis que les sanctions internationales contre la Russie ont poussé les constructeurs occidentaux et japonais à renoncer à cet important marché.

Parutions sur le même thème:

Contes et récits de l’aventure automobile,Clicker Ici . Disponible dans toutes les bonnes bibliothèques de votre département.

L’Automobilisme sur routes,Le livre . Disponible dans toutes les bonnes librairies.

Livre des abréviations des francophones/Par domaines/Termes de l’administration française,Le livre .

Ville30/La cartographie collaborative au service de l’expression citoyenne,Clicker Ici .

Dernière actualité pour vous : F1 : Verstappen pilote «inconsciemment» ? Red Bull se lâche

Ce « papier », dont le sujet est « l’automobile », vient d’être vu sur le web, notre rédaction est heureuse de vous en produire l’essentiel plus bas.

Le titre suggestif (F1 : Verstappen pilote «inconsciemment» ? Red Bull se lâche) synthétise tout l’éditorial.

Présenté sous le nom «d’anonymat
», l’écrivain est connu et fiable.

Les informations publiées sont par conséquent présumées valides.

Sachez que la date de parution est 2024-01-28 17:00:00.

Sacré champion du monde pour la troisième année consécutive, Max Verstappen a impressionné en 2023, et ce même au sein de sa propre écurie. Ingénieur de Red Bull depuis de nombreuses années, Adrian Newey a révélé à quel point le pilotage du Néerlandais était exceptionnel, même si ce dernier peut parfois s’avérer « inconscient ».

Jusqu’où ira Max Verstappen ? A seulement 26 ans, le Néerlandais fait déjà partie des plus grands pilotes de l’histoire, et a encore repoussé ses limites sur cette saison 2023. S’il a réussi à instaurer une nouvelle hégémonie sur le monde de la Formule 1, Max Verstappen l’a fait par le biais d’une rigueur hors-pair, mais également par une prise de risque parfois inconsciente.

«Vous avez l’impression qu’il peut presque piloter inconsciemment la voiture»

Interrogé par Motorsport.com, l’ingénieur de Red Bull, Adrian Newey, s’est exprimé sur le style de pilotage de Max Verstappen : « Avec Max, comme avec tous les vrais grands pilotes, vous avez l’impression qu’il peut presque piloter inconsciemment la voiture. Et cela lui laisse toute la ‘puissance de traitement’ nécessaire pour réfléchir à ce que fait la voiture. [Cela veut dire] la façon de modifier son pilotage pour convenir à la voiture, la façon de changer les réglages via les outils électriques au volant pour l’aider dans ce qu’il essaie d’accomplir à tel stade de la course et pour telle dégradation des pneus, et ainsi de suite ».

«C’est quelque chose dont Max est très clairement doté»

« En gros, il s’agit de lire une course d’un bout à l’autre. Et je pense que c’est quelque chose qu’il avait déjà lorsqu’il est arrivé en Formule 1, mais qu’il a peut-être désormais réussi à développer à un très haut niveau », analyse Adrian Newey. « Ainsi, cette capacité à piloter la voiture extrêmement vite, tout en disposant d’une réserve constante, c’est quelque chose dont Max est très clairement doté, et je dirais que tous les grands pilotes avec lesquels j’ai travaillé étaient dans le même cas ».

Ce thème vous a plu vous apprécierez également ces publications :

Batterie d’accumulateurs/Charge de la batterie/Consignes de sécurité pour manipuler l’électrolyte,Ouvrage .

la curieuse et amusante histoire de l’automobile,Le livre . Ouvrage de référence.

Maître du monde/4,Clicker Ici .

rta ford fiesta,Le livre .

La Subaru Solterra EV 2024 se charge plus rapidement et passe en mode mains libres

La-Subaru-Solterra-EV-2024-se-charge-plus-rapidement-et.webp

La Subaru Solterra 2024 bénéficie de quelques changements pour sa deuxième année modèle, les points forts étant des améliorations de la batterie et un nouveau système d’aide à la conduite.

Le Solterra peut désormais effectuer une charge rapide en courant continu de 10 % à 80 % en 35 minutes, selon Subaru, contre environ une heure auparavant. Le constructeur automobile revendique également un système de conditionnement de batterie amélioré qui permet une charge beaucoup plus rapide à des températures inférieures à zéro – jusqu’à 80 minutes plus rapide dans certaines conditions.

Une autre nouveauté pour 2024 est un système d’aide à la conduite mains libres à basse vitesse qui permet au Solterra de circuler dans sa voie à des vitesses allant jusqu’à 25 mph, ce qui est peut-être idéal pour rouler lentement dans les embouteillages d’autoroute. Une capacité de changement de voie automatisé a également été ajoutée, permettant aux conducteurs d’initier un changement de voie en actionnant la manette des clignotants. Les alertes de trafic transversal avant et les fonctionnalités de surveillance de l’attention du conducteur sont également nouvelles.

Subaru Forester 2024

Subaru Forester 2024

D’autres changements incluent un nouveau volant avec palettes de freinage par récupération, un indicateur d’état de charge sur le tableau de bord qui affiche les temps estimés jusqu’à 80 % ou 100 % de charge, et des rails de toit standard avec une capacité de charge statique de 700 livres (et une charge dynamique capacité de 176 livres), qui, selon Subaru, peut supporter des tentes sur le toit.

Aucune modification n’a été apportée au groupe motopropulseur. Le Solterra est un jumeau du Toyota bZ4X, mais contrairement au Toyota, il est livré de série avec une configuration de transmission intégrale à deux moteurs, développant 215 chevaux et 249 lb-pi de couple. Une batterie de 72,8 kWh offre une autonomie maximale de 227 miles selon l’EPA. Lors d’un premier essai, Green Car Reports a constaté que la Solterra poursuivait la présentation robuste de Subaru, bien que sous une forme entièrement électrique.

Le prix de base de 44 995 $ du Solterra est inchangé pour 2024, mais les frais de destination ont été augmentés de 120 $ pour atteindre 1 345 $. Cela porte le prix de base effectif d’un modèle 2024 à 46 340 $. De manière déroutante, le communiqué de presse de Subaru affirme que la Solterra 2024 « sera admissible à des crédits d’impôt fédéraux applicables allant jusqu’à 7 500 $ pour certains propriétaires ». Mais pour l’instant, le Solterra n’est pas admissible au crédit fédéral car il n’est pas de fabrication américaine.

Subaru Forester 2024

Subaru Forester 2024

Contrairement au Toyota bZ4X, rien n’indique qu’un joug pourrait être en préparation pour le Solterra. Mais Subaru a évoqué l’idée que les futurs modèles de performance de la marque pourraient devenir entièrement électriques. Le constructeur automobile a présenté une version concept de la Solterra sous une forme sportive STI, ainsi qu’une voiture de course entièrement électrique, en 2022.

L’année dernière, elle a intensifié ses projets de véhicules électriques aux États-Unis et conclu un partenariat en matière de batteries avec Panasonic. Cela fait partie d’un changement accéléré de véhicules électriques qui vise des ventes de véhicules électriques de 50 % d’ici 2030, contre un objectif précédent de 40 %.

Que penser de ce texte : le constructeur automobile réalise des ventes rapides pour 2023 Par Invezz

Que-penser-de-ce-texte-le-constructeur-automobile-realise

En fouillant internet j’ai découvert un papier qui va vous séduire. Sa thématique est « l’automobile ».

Le titre (le constructeur automobile réalise des ventes rapides pour 2023 Par Invezz) en dit long.

Annoncé sous le nom «d’anonymat
», l’éditorialiste est positivement connu pour d’autres encarts qu’il a publiés sur le web.

Vous pouvez ainsi donner du crédit à cette information.

Sachez que la date d’édition est 2024-01-26 00:19:00.

L’article en question :


Résultats financiers de Volvo : le constructeur automobile réalise des ventes rapides pour 2023

Volvo Cars a publié le 26 janvier ses résultats financiers pour l’ensemble de l’année 2024 et le quatrième trimestre à Stockholm avant l’ouverture des marchés.

La société a annoncé un chiffre d’affaires net solide, dans la lignée des trois premiers trimestres de l’exercice, ainsi que d’autres chiffres qui incitent à la réflexion.

Avant la publication des résultats, les analystes s’attendaient à ce que le géant automobile européen annonce un bénéfice net d’environ 12,65 milliards SEK pour le quatrième trimestre, contre 6,69 milliards SEK au même trimestre un an plus tôt. Dans l’ensemble, les ventes devraient atteindre environ 136,3 milliards SEK pour 2023, soit une légère hausse par rapport au montant de l’année 2022 de 134,3 milliards SEK.

Cependant, beaucoup s’attendaient à une baisse des ventes de camions pour l’entreprise, car la demande pour ces derniers a sensiblement ralenti en 2023.

Un bon début

Volvo a connu jusqu’à présent un bon début d’année 2024. Le 5 janvier, le constructeur automobile a annoncé que les chiffres de décembre 2023 indiquaient un record de ventes record pour les voitures Volvo, en raison d’une demande toujours croissante de véhicules électriques.

La volonté de promouvoir de plus en plus de véhicules électriques, notamment en Europe, en faveur du climat, a bien servi la marque automobile suisse. Dans le même communiqué de presse, Volvo précise que :

L’année dernière, Volvo Cars a vendu 113 419 voitures entièrement électriques, soit une augmentation de 70 % par rapport à 2022, et 152 561 voitures hybrides rechargeables, soit une augmentation de 10 % par rapport à 2022. Les ventes de voitures entièrement électriques ont représenté 16 %. de toutes les voitures Volvo vendues dans le monde en 2023. »

Le cours de l’action Volvo

Le cours de l’action Volvo a augmenté de plus de 30 % au cours de l’année écoulée, grâce aux fortes ventes de camions et de véhicules électriques, principalement en Europe, mais aussi de plus en plus aux États-Unis.

Avant l’ouverture des marchés vendredi, le cours de l’action Volvo s’échangeait à 250,95 SEK en raison de l’optimisme des marchés concernant les résultats. Il s’agit d’une hausse significative par rapport à son cours de clôture précédent de 250,10 SEK.

Le rapport annuel complet de Volvo, avec plus de détails sur l’année 2023, sera publié sur le site Web de l’entreprise le 29 février.

Cet article est apparu en premier sur Invezz.com France

Livres sur un sujet équivalent:

Auteur:Marie-Clémentine de Rochechouart-Mortemart Uzès,Le livre .

La voie sacrée – Le service automobile à Verdun Février-Août 1916 (Annoté),Clicker Ici .

Photographie/Personnalités/D/Robert Doisneau,Le livre .

Tests de capacité des batteries,A voir et à lire. .

A voir cette parution : Le pari difficile du parc automobile 100 % électrique dans l’Aveyron

Dans le cadre de notre vocation de vous informer, nous publions ci-dessous un article vu sur internet il y a peu. Le propos est «l’automobile».

Son titre (Le pari difficile du parc automobile 100 % électrique dans l’Aveyron) en dit long.

Annoncé sous le nom «d’anonymat
», le rédacteur est connu et fiable.

Vous pouvez par conséquent faire confiance à cette édition.

Le texte a été publié à une date indiquée 2024-01-21 03:00:00.

l’essentiel
La voie choisie ou plutôt imposée du tout électrique est loin de faire l’unanimité.

« Les aides concernent uniquement la voiture 100 % électrique et non plus l’hybride », prévient Marine Flaujaguet, conseillère commerciale chez Renault. Et d’indiquer que « les voitures neuves sont vendues aujourd’hui en électrique ou en hybride. » L’explication est simple : les marques ne proposent quasiment plus de voitures thermiques. Un constat qui interroge.

L’électrique, miroir aux alouettes ?

Dans sa volonté de pousser à l’achat d’un véhicule électrique pour participer à la transition énergétique, l’État a décidé de mettre sur le marché des voitures à 100 €. Et les clients en ont été demandeurs, au-delà de toute espérance, puisque 80 000 formulaires ont été adressés. Or, pour l’heure, seuls 25 000 véhicules sont à disposition.

Localement, l’Aveyron aura-t-il la capacité à basculer sur le tout électrique ? « Il y a 41 millions de véhicules légers et utilitaires, avec moins de deux millions de véhicules neufs par an, il faut 20 ans pour renouveler le parc », détaille Christophe Bayol, co-président de la fédération nationale automobile de l’Aveyron (FNA 12), plus que septique sur l’électrique. « On commet la même erreur qu’il y a 30 ans quand on voulait faire uniquement du diesel, maintenant on veut faire uniquement de l’électrique. » Lui-même a constaté un embouteillage dans son garage « avec de nombreux clients en électrique qui viennent car ils n’en sont pas contents, et de nombreux usagers qui viennent pour l’entretien de leur véhicule diesel pour garder leur voiture le plus longtemps possible. » Ce qui n’est pas sans conséquence sur le marché d’occasion du diesel dont le prix a augmenté d’environ 20 %. Ce qui lui fait dire : « On est dans l’impasse. »

Ce propos vous a intéressé vous adorerez tout autant ces livres:

À travers l’Inde en automobile/22,Le livre .

L’Automobile,Le livre .

Les sports de la neige,Le livre .

Toutes les voitures de sport 1980-1989,(la couverture) . Disponible à l’achat sur les plateformes Amazon, Fnac, Cultura ….

Quoi retenir de ce papier : Charlie et la chocolaterie en DVD : Charlie et la chocolaterie

Voilà un nouvel article qui va parfaire notre revue de presse sur « l’automobile ».

Son titre (Charlie et la chocolaterie en DVD : Charlie et la chocolaterie) parle de lui-même.

Sachez que l’éditorialiste (présenté sous la signature d’anonymat
) est connu et fiable pour plusieurs autres textes qu’il a publiés sur internet.

La fiabilité est de ce fait impérieuse concernant ce texte.

Voilà ll’article dont il s’agit :

Charlie et la chocolaterie

Voir toutes les offres DVD


Bande-annonce Charlie et la chocolaterie




Spectateurs

3,5 9311 notes, 75 critiques

Charlie, enfant issu d’une famille pauvre. Travaillant pour subvenir aux besoins des siens, il doit économiser chaque penny, et ne peut s’offrir les friandises dont raffolent les enfants de son âge. Pour obtenir son comptant de sucreries, il participe à un concours organisé par l’inquiétant Willy Wonka, le propriétaire de la fabrique de chocolat de la ville.

Amazon

neuf à partir de 6,72 €


Acheter

Bibliographie :

Contes du soleil et de la pluie/76,(la couverture) .

Henry Ford. L’automobile à portée de tous,Le livre .

Les ressorts/Aspects énergétiques,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Pour lire en automobile/Ouvrages de Paul Vibert,A voir et à lire. . Disponible sur internet.